Omnino inaugure deux boutiques éphémères à Strasbourg

Nous adorons les pépites locales et on devait absolument vous parler de Omnino, cette jeune marque alsacienne de café qui inaugure ce mois-ci deux boutiques éphémères ! Pour cela on a souhaité interviewer Thomas Lesage, cofondateur de la marque pour en savoir plus sur cette belle aventure.

Dans un premier temps, où pouvons-nous trouver votre café ?

Pour la période de Noël nous ouvrons deux cafés éphémères :

Le premier est installé à Illkirch dans une institution locale à savoir les fleuristes Kammerer dans une ambiance cosy et végétale assez dépaysante. On y propose nos cafés à déguster dans des tasses délicieusement kitsch, on y vend nos grains bien sûr ainsi que du petit matériel café.

CAFÉ ÉPHÉMÈRE OMNINO X KAMMERER
213 Route de Lyon, 67400 Illkirch-Graffenstaden
Du 24 novembre au 24 décembre 2017
Du mercredi au vendredi de 11h à 19h et le samedi de 9h à 18h

Le second pop-up est situé dans le centre de Strasbourg, au cœur de la boutique United Legend, rue de la Nuée Bleue. C’est une chance de pouvoir faire découvrir l’univers du café de spécialité dans un des temples de la mode d’avant-garde à Strasbourg.

CAFÉ ÉPHÉMÈRE OMNINO X UNITED LEGEND
23 Rue de la Nuée-Bleue, 67000 Strasbourg
Du 9 au 24 décembre 2017
Du mardi au samedi de 10h à 19h et le dimanche de 12h à 18h

Sinon bien sûr on vous invite à passer nous voir dans notre café itinérant, un vieux Citroën entièrement retapé en café ! En général à la belle saison nous sortons entre 2 et 4 fois par semaine sur des événements dans le nord de l’Alsace principalement. Avec l’hiver nous avons été obligés de lever un peu le pied, notre petit Citroën n’est pas vraiment taillé pour le grand froid.


Du coup on a plus de temps pour développer d’autres activités comme la vente au détail via des boutiques partenaires où la collaboration avec des coffee shops. Il est désormais possible boire du café Omnino chez Le Maquis Café Vélo, au Coffee Stub, au Bloom, à la Maison aux Pains ou encore au restaurant Lphi à Haguenau. Nos grains sont disponibles à la boutique de créateurs Le Générateur, à la boutique en vrac Le Bocal et on espère bientôt dans d’autres points de ventes un peu décalés.

Racontez-nous un peu votre parcours !

Omnino est né d’un alignement de planètes et puis d’une plaisanterie qui est devenue sérieuse. C’est d’abord l’histoire de François qui a découvert au bout du monde que le café qu’il dégustait quotidiennement n’existait pas en France ou presque. A cette période il avait décidé de retourner en France après sept années d’expatriation et ce qui l’angoissait le plus à l’idée de rentrer c’était de ne pas retrouver le café qu’il aime ! Alors il a commencé à chercher des solutions pour être capable de ramener ce café-là dans ses valises. Il a enchaîné les formations, les ateliers, les dégustations et ainsi découvert l’univers fascinant du « café de spécialité ». C’est de là que tout est parti. Car à force de se perfectionner, une petite idée s’est installée dans son esprit… Il a décroché son téléphone pour me demander si j’aimais le café. Sauf que je lui ai répondu que je n’en buvais jamais car je trouvais ça sans intérêt aromatique. Sa réponse m’amuse encore aujourd’hui : « Parfait, ça te dit qu’on monte une marque de café ensemble ? Mais tu verras, ça sera du café avec du goût ». A ce moment-là je faisais mes derniers mois au sein d’une grande marque horlogère en Suisse et je me préparais à repartir pour de nouvelles aventures ailleurs. Je lui ai dit : « OK on le fait mais il nous faut un mec capable de faire des cafés extraordinaires ». Et ce gars-là c’était Christophe, l’un des meilleurs amis de François qui a aussitôt accepté le défi. J’ai ainsi découvert que le café que je trouvais jusqu’alors amer et insipide n’était pas du vrai café ! Et qu’en réalité un café de spécialité peut être fruité, épicé, floral et extraordinairement aromatique. Exactement comme le vin, la bière ou les fromages que nous adorons tous.

Nous avons sillonné l’Europe pour étudier les avant-gardes du café de spécialité et début 2017 nous avons lancé Omnino avec l’ambition d’apporter notre contribution dans le Grand Est à cette révolution en marche. Ce qui nous intéresse dans le café de spécialité, bien sûr c’est l’exceptionnel révélation qu’il offre en tasse mais c’est surtout la démarche qui anime les artisans de cette filière d’exception. Une démarche que nous cherchons chaque jour à faire rayonner dans nos valeurs de minutie, de progression, de transparence et de réhabilitation. Les Français l’ignorent souvent mais nous sommes hélas moqués (encore du « french bashing ») pour la très grande médiocrité de nos cafés alors même que notre gastronomie et nos vins sont parmi les plus pointus au monde. C’est un paradoxe qui nous fascine d’autant plus que nous-mêmes n’y prêtions pas attention jusqu’alors. Le fait que nous ayons été de parfaits néophytes au départ nous aide énormément à expliquer notre démarche. Le café n’a rien de sorcier, comme le vin, c’est une affaire de patience et de curiosité. Nous espérons qu’en France, comme on renvoie un mauvais vin en cuisine ou un mauvais fromage, on en fera de même un jour d’un mauvais café !

Vous ne vendez pas « que » du café, comment avez-vous choisis vos fournisseurs ?

Effectivement, notre métier c’est le café de spécialité et on veut le faire bien. Alors pour tout le reste nous avons sélectionné des partenaires qui excellent dans leurs domaines respectifs. Pour nous ce qui compte c’est que chez Omnino on puisse trouver au sens large des produits « de spécialité » issus d’artisans minutieux inscris eux aussi dans une démarche de progression. Nous proposons les boissons du collectif « Boire Autrement » qui regroupe Kyo Kombucha, Pachamaté, Moi Moche et Bon et Aztek. Quatre jeunes boissons strasbourgeoises alternatives aux géants traditionnels et qui chacune à leur manière cherchent à faire progresser les habitudes : moins de sucre, anti-gaspillage, ingrédients bio… Pour les douceurs nous faisons appel à La Bäckerstub, des pionniers du bio artisans la nuit, musiciens le jour. Nous collaborons aussi avec la Maison aux Pains, également en bio, de vrais poètes toujours en train d’expérimenter de nouvelles recettes. Nos merveilleux cookies et muffins sont signés Ethic Cookies une jeune pâtissière végétalienne et bio installée au Bonhomme. Autant que possible nous utilisons du lait frais entier bio de la ferme des Schalandos (68) dans le piémont vosgien et notre jus de pomme provient de la ferme de Rolli (68). Il y a en Alsace un nombre incroyable d’artisans qui se bougent, nous allons continuer à essayer d’en faire découvrir à nos clients. En ce moment nous sommes dans notre période chocolat ! Nous proposons des produits des strasbourgeois Erithaj et Henner. Nous avons aussi d’excellents thés, composés par le jeune duo parisien Kodama dont on aime beaucoup le travail.

Quels sont les projets futurs pour Omnino ?

A court terme nous allons courir comme des dingues entre nos deux cafés éphémères et notre Citroën (rires).

Pour 2018 nous travaillons à l’ouverture de notre premier « comptoir » à café dans Strasbourg. Nous étudions des options de lieux préexistants qui seraient intéressés pour accueillir de façon durable un comptoir à cafés Omnino en leur sein. Une sorte de pop-up café Omnino mais qui dure ! Et en 2019 notre rêve ultime c’est d’ouvrir notre propre brûlerie dans Strasbourg. Pour l’instant nous torréfions nos cafés nous-mêmes mais en mode collaboratif. Tous les mois environ, nous allons à Paris où nous louons un équipement de torréfaction à la journée. C’est une solution idéale car elle nous permet d’utiliser un matériel de pointe qu’on ne pourrait pas trouver à Strasbourg et sans avoir à investir pour autant des dizaines de milliers d’euros tout de suite. Et puis surtout ça permet de mutualiser notre expérience avec une douzaine d’autres micro-torréfacteurs français ayant la même exigence. En 2019 on espère avoir les débouchés pour investir dans notre propre équipement qu’on l’installera à Strasbourg dans un joli écrin. Si possible un lieu réhabilité et original comme notre Citroën qui est en train de vivre une seconde vie. Un peu comme nous en fait (rires).

On souhaite beaucoup de succès à Omnino et notre petit-doigt nous dit que nous vous réservons prochainement une surprise en collaboration avec ces passionnés !

La note de GetEatOut
En savoir plus sur Omnino


Suivez l'actualité

Cela pourrait vous intéresser